Vous êtes dans une de ces situations ?

 

Les symptômes sont présentés ici de manière générale. Il s’agit de vous aider à identifier des signes, des situations qui peuvent vous amener à me contacter. Seul un entretien clinique peut permettre de préciser une situation clinique et la définition d’objectifs thérapeutiques appropriés.

 

  Les troubles paniques

 Avez-vous des peurs intenses et soudaines, des signes physiologiques incontrôlables (peurs, angoisses...) l’impression permanente qu’une catastrophe va arriver ?

Les personnes atteintes de crises de panique souffrent généralement de terreurs inexpliquées, brutales dont les déclencheurs ne sont pas proportionnels à l’intensité des peurs. Ces personnes sont anxieuses et éprouvent d’intenses malaises. Lors des attaques de paniques, des symptômes somatiques sont généralement associés tels que des palpitations, gêne thoracique, douleurs, etc. La présence de ces symptômes physiques requièrent d’abord la consultation  d’un médecin afin d’évacuer toute pathologie physiologique. Si aucune  anomalie n’est décelée, il peut s’agir d’attaques de paniques. Je peux vous aider à les surmonter et à les réduire.

 

 Les phobies spécifiques

Avez-vous des peurs excessives, déraisonnables en présence de certains déclencheurs qui peuvent être des objets, des insectes ou des situations (les hauteurs, les araignées, les transports en public, les ascenseurs, les avions….) ?

Les personnes aux prises avec des phobies spécifiques peuvent ressentir en présence de facteurs déclenchants une peur intense et excessive, accompagnée de mouvements de panique, de la perte de contrôle de soi. La phobie de l’avion par exemple peut constituer un obstacle professionnel.

 

La Phobie sociale

Avez-vous une peur excessive de prendre la parole en public, du jugement d’autrui ? Avez-vous une peur excessive au moment de passer des examens ou des entretiens ?

Les personnes ayant une anxiété sociale peuvent vivre très douloureusement les situations sociales qui nécessitent de leur part de prendre la parole ou  passer des examens oraux par exemple. La peur du jugement d’autrui, de ne pas être à la hauteur d’un examen, conduisent certaines personnes à éviter toutes les situations d’exposition au détriment de  leur vie sociale et professionnelle.

 

Les troubles obsessionnels compulsifs

Avez-vous des pensées intrusives, des images indésirables qui vous envahissent, des gestes répétitifs, des rituels envahissants ?

Les personnes souffrant d’obsessions font face à l’intrusion de pensées, d’idées  inappropriées et non désirées. Ces obsessions sont non contrôlables, suscitent de l’angoisse. Souvent des actions visant à compenser les pensées intrusives apparaissent, ces  compulsions (se laver de manière répétitive, ranger de manière excessive, vérifier de multiples fois etc…)  sont des actions qui entraînent de la souffrance dans la mesure où elles interfèrent dans la vie professionnelle ou privée au point de nuire aux activités sociales ou relationnelles.

 

La dépression

Vous avez des pensées dévalorisantes à votre sujet, des idées suicidaires, des variations de poids, une perte d’intérêt pour des activités que vous aimiez ?

Les personnes souffrant de dépression rencontrent en général une baisse de leur vitalité, une variation du sommeil ou du poids, des difficultés à prendre des décisions, des idées suicidaires, une certaine irritabilité. La présence de plusieurs de ces symptômes de manière simultanée d’une durée supérieure à deux semaines peut caractériser une dépression. L’état dépressif peut entraîner un sentiment de vide, de tristesse et une désaffection pour des activités autrefois ludiques.

 

Le stress

Le stress prend une dimension importante dans votre vie, vous ne supportez plus les situations sources de stress, vous présentez des symptômes liés au stress (démangeaisons, perte de cheveux, troubles du sommeil, irritations, colères, épuisement….)

Le stress a des conséquences préjudiciables sur votre bien-être et votre santé. La gestion du stress en entreprise est reconnue actuellement comme une problématique majeure mais peu d’actions sont réalisées par les entreprises pour aider les collaborateurs à gérer le stress.  Les personnes soumises au stress se trouvent dans deux types de situations. La première est celle où le stress dépend d’un facteur externe comme l’organisation du service dans lequel on travaille,  il est très difficile d’agir sur ce facteur, toutefois, il est possible d’apprendre à gérer son stress pour limiter les conséquences des contraintes organisationnelles (ou familiales). La deuxième situation peut être liée à la façon dont vous percevez une situation, vos croyances sur vos capacités d’action ou sur les conséquences d’un contexte. Ce sont les capacités de gestion du stress que vous développerez qui mettront un terme à ces effets néfastes sur votre bien être et votre santé. Le travail thérapeutique pourra porter sur vos émotions, comportements et raisonnements en situation de stress et sur la façon dont vous faites face aux situations stressantes.

 

Le couple

Vous souffrez de difficultés dans votre couple, des problèmes de communication, l’impression que vous n’êtes plus en phase, que les choses ne font qu’empirer.

La communication des couples qui dysfonctionnent reflète l’état psychologique de chacun de ses membres l’un envers l’autre. La difficulté à dire à l’autre ce qui importe, ses besoins émotionnels, intellectuels, physiques est à la fois une des causes et une des conséquences de la situation. Un couple est une entité en soi avec une identité et une présence au monde différente de ce que chacun de ses membres peut avoir individuellement, cette entité peut donner naissance à des difficultés. Les couples en crise éprouvent de la souffrance à être ensemble et parfois cela devient le seul sentiment partagé. Le rétablissement du dialogue est une des priorités de mon approche afin que le présent du couple s’améliore pour que celui-ci puisse évoluer sereinement vers des prises de décision communes qui apaisent la relation.

 

La famille

Vous êtes une famille et vous connaissez des difficultés importantes qui ont pour origine des comportements non désirés de la part de membres de la famille (violence, délinquance, troubles de l’alimentation, tendances suicidaires, jalousies, déviances) ?

Des difficultés familiales importantes peuvent transformer la vie de famille en un calvaire pour chacun des membres qui la composent. Les conflits permanents, les violences verbales ou physiques, voire l’indifférence au sein de la famille, sont des signes que le système familial ne trouve pas en soi les mécanismes régulateurs pour sortir de l’impasse. La famille fait alors face à une crise dont les causes sont complexes et nécessitent la médiation neutre d’un intervenant extérieur. L’aide que je peux apporter a pour objectif de dénouer de telles situations et  a  redonner à la communication son rôle de régulation. La communication restaurée et le travail en profondeur sur les causes et conséquences des dysfonctionnements aideront votre famille à surmonter ses épreuves. La thérapie a pour objectif de modifier ce qui doit être changé pour que l’ensemble du système familial évolue favorablement. 


Contactez un professionnel de l'accompagnement

Ce sont des situations qui nécessitent une aide de la part d'un professionnel de l'accompagnement, vous pouvez prendre contact avec moi ou avec un autre professionnel de la santé (psychologue, psychiatre, psychothérapeute...)